Valeur nette mars 2018 – 297 880 (+ $4 233)

Voyez l’ensemble de mes mises à jours.

Des troubles dans les marchés en mars combiné avec des revenues élevées et des dépenses faibles nous donnent une augmentation de notre valeur nette à 297 880.04 (+4 232.94$).

Voyons voir chacun des comptes

Vanguard (401k) : 60 762$ (-461$)

Whoa ! Qu’est-ce qui arrive. C’était la panique dans les réseaux sociaux début février.  “Le marché s’écroule”, “As-tu vendu ?!?”, “Mon dieu”. Euh, je ne suis pas sûr de quoi les gens parlent. Les marchés sont revenus à la valeur qu’ils avaient il y a 2 mois. Un mini-coup qu’on ne remarque pas. J’avais ~3 500$ de liquide disponible dans un compte de marché monétaire; j’ai acheté du VTSAX avec. J’aurais aimé ça en avoir plus et j’aurais aimé que les marchés s’écroulent plus pour avoir un meilleur prix.

Vanguard Brokerage: 50 274$ (485$)

Comme en haut. Les marchés sont volatiles en février!

Vanguard Roth: 16 483$ (-171$)

Les obligations descendent vu que les taux d’intérêts augmentent. Je ne crois pas que les obligations soient utiles dans ce monde avec des taux d’intérêts minimaliste. Warren Buffett est sceptique, disant qu’ils ont un retour d’investissement négatif.

“It is a terrible mistake for investors with long-term horizons – among them, pension funds, college endowments and savings-minded individuals – to measure their investment ‘risk’ by their portfolio’s ratio of bonds to stocks, […] Often, high-grade bonds in an investment portfolio increase its risk.”

“C’est une erreur terrible pour les investisseurs à long terme – avec eux, les fonds de pensions and les individus épargnants – de mesurer leur « risque » d’investissement par le ratio d’obligations-actions, […] Souvent, des obligations de haut niveaux dans une portefeuille d’investissement augmente le risque. »

Bien que je sois d’accord avec Buffett, je ne comprends pas qu’elle diversification je dois faire alors. 100% stocks ? Obligations municipales? Bitcoins? 😛

Fidelity Roth (Épouse): 16 403$ (-124$)

Des obligations dans un autre ROTH vu que les intérêts sont exemptées d’imposition.

More bonds in another ROTH since their interest are tax free.

Liquide: 26 917$ (+2 390$)

J’ai commencé à activer les bonus de comptes bancaires. Le premier compte que je test est Citibank. J’obtiens mes trucs de DoctorOfCredit. Ce bonus exige un depot de 15 000$ en 60 jours. Il n’y a pas de frais si une balance minimum est gardée. Une fois que ces conditions sont remplies, la banque déposera un montant de 300$. Ensuite, je peux fermer le compte et recommencer avec un nouveau bonus. Il y aussi un bonus de 700$, mais il demande un dépôt de 50 000$, cela n’en vaut pas la peine.

Dette

L’hypothèque baisse à 711 493.59$ (-1 255$). Le prêt auto est rendu à 6 193$ (-163$). Les dettes de cartes de crédit sont à 5 175$, en basse du haut de 7000$ du dernier mois. La balance minimaliste du crédit reflète les faibles dépenses de ce mois.

Taux de levier: 70.82% (-0.39%)

C’est le fun de voir ce taux dans les 70%.  Est-ce que je vais être capable de me rendre à 60% avant la fin de l’année ? On va voir ! Mes passifs sont de 722 862.12$ alors que les actifs sont 1 020 742.16$

Revenu

Les revenus totaux en février sont de 12 091.92$, sans inclure les revenus des investissements, les bonus de cartes de crédit, etc.

Les dépenses sont faibles à 4 874.81$. Cela inclut plus de $1 500 en frais d’intérêt pour l’hypothèque. Donc moins de 3 000$ pour une famille de 5 qui vit dans un des endroits le plus cher de la planète.

Les sources principales de dépenses sont : La maison, la nourriture, les enfants, les services et les autos (!). Je pourrais réduire les dépenses automobiles de ~400$/année en me débarrassant d’une des autos. Ça aiderait aussi avec sa dépréciation. De plus, j’ai utilisé le service « Trim » qui a réduit de 10$ mon coût d’accès Internet.

Dépense Février 2018

Ceci donne à notre famille un autre excellent taux d’épargne de 64.83% pour le mois de février. Pour les 12 derniers mois, mon taux d’épargne est maintenant de 46.43%; il était à 41.34% le mois dernier. On s’approche de l’objectif de 50%.

On se voit le mois prochain !

 

Valeur nette février 2018 – 293 647$ (+16 897$)

Voyez l’historique de la valeur nette ici.

La valeur nette est en hausse significative (+$16 897) en février avec un revenu standard et des faibles dépenses. Cela donne à notre famille son plus haut taux d’épargne jamais vu, presque 70%.

Nous abandonnons le % différentiel et allons maintenant utiliser des valeurs absolues pour la mise à jour de la valeur nette. Quand un compte augmente de 2%, que cela signifie-t-il ? As-t-on gagné 2$ d’un compte de 100$? 2 000$ d’un compte de 100 000$ ? Les valeurs réelles mettent en perspective les chiffres.

Valeur nette: 293 647$ (+16 897$).

Gain incroyable! Il était prévu en raison de la planification fiscale de l’année dernière. Il n’y avait pas de paiement hypothécaire en janvier. Les dépenses après le temps des fêtes étaient faibles. Ça fait du bien.

Vanguard (401k): 61 233$ (+4 378$)

Nous maximisons encore le 401(k) cette année. 18 500$ seront investis de façon uniforme sur 26 chèques de paie. L’employeur cotise l’équivalent de 50% de ma cotisation (jusqu’à 2% de mon salaire). Cela ajoute $173 au compte pour chaque jour de paie. Enfin, les marchés furent bullish en janvier menant à un gain de plus de 4 000$.

Courtage Vanguard: 50 729$ (+3 362$)

Les marchés donnent d’excellent rendement. Nous faisons un dépôt de 500$ sur ce compte par chèque de paie. Nous devons augmenter ce montant car nous nous retrouvons avec trop d’argent liquide.

Vanguard Roth: 16 655$ (+5 318$)

Chaque nouvelle année commence avec une nouvelle cotisation avec la technique du Backdoor ROTH. En 2018, nous pouvons contribuer 5 500$ à un  IRA. Nous le convertissons ensuite en ROTH. Nous devons faire ce processus puisque notre revenu familial est trop élevé pour contribuer direction à un ROTH IRA. Les obligations obtiennent un rendement négatif (-200$). Je ne sais pas quoi faire exactement avec les obligations en raisons des faible taux d’intérêts actuels.

Fidelity Roth: $16 527 (+ $5 309)

C’est le Backdoor ROTH de mon épouse. La stratégie est la même, nous contribuons 5 500$ à son nom, et quelques jour plus, nous le convertissons à un ROTH IRA afin d’obtenir les rendements sans payer d’impôts.

Liquide: 24 528$ (-3 397$)

Le liquide est beaucoup trop élevé. J’accumule des surplus car je vais les utiliser pour atteindre les minimums de dépôts nécessaire pour obtenir des bonus de comptes bancaires. À suivre dans les prochains mois comment se déroulera cette stratégie.

Dette

L’hypothèque ne bouge pas à 712 748$. Le prêt de voiture est en baisse à 6 356$ (-$163). Et les dettes de cartes de crédit sont à 7 000$, en baisse par le haut de 9 000$ en décembre. Je ne paie jamais d’intérêts sur cette dette. Ce sont les balances courantes.

Ratio de levier: 71,21% (-1,26%)

Cette mesure est en %. 🙂 Je suis impatient de le voir traverser en dessous de 70% cette année. Le passif total est de 726 146$ tandis que les actifs sont de 1 019 749$.  La maison reste à 840 000$ et je ne compte pas la déplacer. Les sites d’évaluations de maisons disent qu’elle vaut 900$k maintenant. Une fois que nous vendrons, nous aurons quelques réparations, du Home Staging et une commission à payer. Je préfère donc garder la valeur de la maison de façon conservatrice. Je serai donc agréablement surpris.

Dépenses

Les dépenses sont sous contrôle en janvier. Il y a eu un autre voyage familial d’urgence au coût de 923$. La nourriture continue à coûter incroyablement cher (1084$). Par contre, nous avons 3 bouches affamées à nourrir. 🙂

Le revenu total (après impôt) est de 11 835$ et les dépenses sont de 4 287$ pour un taux d’épargne de 68.45%. C’est le taux d’épargne le plus élevé que notre famille a eu. Pour tester, si le voyage d’urgence n’avait pas eu lieu, nous aurions eu un taux d’épargne de plus de 75%. Nous trichons aussi, il n’y a pas eu de paiement hypothécaire.

Le taux d’épargne cumulatif pour les 12 dernier mois est de 41.31% en hausse de 1% par rapport à 40.15% au mois dernier. Mon objectif est d’obtenir 50% d’ici la fin de l’année. Nous nous attendons à un taux d’épargne élevé le mois prochain également.

Valeur nette – janvier 2018 – 276 749$ (-0.83%)

Nous sommes maintenant en 2018 ! Une nouvelle année qui commence. Que s’est-il passé en Décembre ?

  • Beaucoup, beaucoup de pré-paiement de toutes sortes pour les impôts. Argent qui devrait revenir dans les prochains mois.
  • Ouvertures de plusieurs cartes de crédit pour le churning.
  • Quelques dépenses imprévues pour causes de maladies dans la famille.
  • Noël ! On s’est gâté un peu cette année.

La valeur nette est donc légèrement à la baisse ! Mais ce sont des investissements qui seront payants dans les prochains mois, quand les impôts seront faits.

Actifs: 996 139 (-0.37%)

  • Liquide: 18919$
  • Propriété: 840 000$
  • Investissement 401(k) : 57 018$ (+4.56%)
  • Investissement Courtage: 47 395$ (+3.33%)
  • Investissement Roth IRA:
  • Personnel: 11313$ (-0.05%)
  • Conjointe: 11193$ (-0.09%)

Passifs: 707 362$ (-0.46%)

  • Prêt auto: 6518$ (-2.44%)

J’ai envie de le payer pour en finir. Le taux d’intérêt est de 3.24%, est-ce que j’obtiens 3.24% de rendement avec mon cash dans mon fond d’urgence ? Non… mais je veux accumuler 15000$ en cash flottant afin de pouvoir churner plusieurs bonus de comptes de banques.

  • Hypothèque: 712 748 $ (-0.18%)

Ratio dette/actif : 72.21% (+0.13%)

Total valeur nette: 276 749$ (-0.83%) USD
Convertie en CAD: 348 192$ (-1.69%) CAD

En décembre, on obtient malgré tout un taux d’épargne de 14%, les revenus sont de 19113$ (3 paies!) et les dépenses de 17530$ (ouf! …).

Pourquoi la perte d’argent alors ? Bonne question. J’ai fait ma mise en jour en retard (on est déjà à la mi-janvier!) et il semble y avoir une erreur de 3k et de 1k sur les investissements et carte de crédit. Je serai peut-être déjà à 280k comme valeur nette. Je vais l’ignorer et le prochain mois sera plus gagnant !

Objectifs 2018

Ce blogue me sert à faire mon suivi et rester « OnTrack ». En 2018, je me donne des objectifs afin d’élever mon niveau de jeu.

  • Perdre 20 livres.
  • Accumuler 2500$ en churning de cartes de crédit et en bonus de comptes bancaires.
  • Obtenir un taux d’épargne de 50%.
  • Publier 2 outils publics.

Perdre 20 livres

Fin 2016, j’avais alors atteint un cap de 250 livres. J’ai eu peur. J’étais maintenant aussi proche de 300 livres que du 200. J’ai commencé à mieux manger en même temps que j’ai débuté ce blog. Durant l’année 2017, j’ai atteint un minimum de 214 livres et je suis maintenant de retour à 220. Je veux donc atteindre le nombre symbolique de 200 livres. Je suis passé de « Obèse » à « Surpoids » selon l’IMC. L’indépendance financière, c’est aussi travailler sur sa future santé. Cela ne sert à rien d’être riche mais d’être malade. On ne peut pas garantir le futur, tumeur, cancer, ou autres maladies incurables. Mais on peut garantir que de prendre soin de son corps maintenant ne peut qu’avoir des impacts positifs pour le future.

Santé/Prendre soin de soi Pas de tumeurs, cancers, etc. Tumeurs, cancers, etc.
Prendre soin de soi Futur en santé Futur non en santé
Ne pas prendre soin de soi Futur non en santé. Futur extrêmement non en santé

 

Bien que de prendre soin de soi ne garantit pas d’être en santé dans le futur, je peux garantir que ne PAS prendre soin de toi, garanti de ne PAS ÊTRE en santé dans le futur. L’optimisme pragmatique est donc la bonne voie à suivre. Si maladies il doit y avoir, d’avoir pris soin de soi peut aider à passer au travers des différents traitements. L’attitude et l’effet placebo aident.

Les premiers 30 livres furent relativement facile, j’ai coupé dans le sucre. Les prochains 20 livres seront plus difficiles !

Accumuler 2500$ en churning de carte de crédit de bonus de compte.

J’ai commencé fin 2017 et les premiers bonus rentreront en 2018. Je me fais ~1300$ facilement avec ces premiers bonus. Je me dis qu’il devrait être possible d’en faire l’équivalent sur les 9 mois suivants. J’aurais pu mettre 3000$ comme objectif, mais cela me semble ambitieux. Je dois étirer les bonus dans le temps dû au prérequis de dépenses. Plusieurs offres arrivent aussi par la poste, on verra ce qui sera disponible !

Obtenir un taux d’épargne de 50%.

Mon taux d’épargne pondéré sur les 12 derniers mois est passé de 45% à 40%. Je veux le ramener vers les 50%, ce qui est agressif étant donné notre maison et nos 3 enfants. Cependant, plusieurs facteurs joueront en notre faveur :

  • Le refinancement de l’hypothèque libère une grosse ponction d’intérêt et augmente nos paiements en capitales.
  • Une augmentation salariale de plus de 13% pour 2018 vs 2017.
  • La réforme fiscale de Trump nous avantages car elle ajoute un nouveau crédit d’impôt de 2000$ par enfant dont je n’avais pas accès en 2017. Elle réduit aussi les taux d’impositions de différents paliers même si elle limite les déductions de taxes des États. Au total, cela devrait être gagnant. La limite du 401(k) est maintenant de 18500$ au lieu de 18000$.

Publier au moins 2 outils publics.

J’ai travaillé sur plusieurs micro-outils récemment. Le premier est une version de « Personal Capital » qui permet de relier les différents comptes de banques et cartes de crédit sur un seul site. Très pratique pour obtenir un aperçu de sa situation financière. Un autre outil est un simulateur du RRQ dynamique. Il permet de voir rapidement les paiements auxquels vous aurez droit et permet de faire des simulations. Mon dernier outil est un sélecteur de cartes de crédit. Il vous montre quelle carte utiliser parmi celles que vous possédez afin de maximiser vos points.

Tous ces outils sont encore en phase betas, mais je veux en publier au moins 2 en 2018, soit en format Google Sheets, soit en application mobile, soit en site web. À suivre. 🙂

Conclusion

Pour me garder « On Track », je ferai une mise à jour de l’état de mes objectifs à chaque trimestre, comme une entreprise.

  • Premier trimestre – 1er avril, à partir des résultats de fin mars.
  • Deuxième trimestre – 1er juillet, à partir des résultats de fin juin.
  • Troisième trimestre – 1er octobre, à partir des résultats de fin septembre.
  • Quatrième trimestre – 1er janvier 2019, à partir des résultats de fin décembre 2018.

Avec ça, je n’aurai pas le choix que d’être honnête envers moi-même !

Let’s go !

Appels payants

J’ai effectué, il y a quelques jours, deux appels téléphoniques qui m’ont rapporté 1600$. Les deux appels ont été faits suite à 2 heures de travail environ. On parle donc d’un travail qui a rapporté 800$/heure nette, ou bien 1100$/heure avant taxes.

Comment ?

1er appel

Le paiement de mon hypothèque est dû à chaque début de mois : 1er janvier, 1er février, etc. Le mois dont le paiement est effectué compte pour l’accumulation des intérêts. Par exemple, si le paiement du 1er janvier est effectué en décembre, les intérêts seront comptabilités pour le mois de décembre plutôt que pour le mois de janvier. Les intérêts seront donc calculés en 2017 et non en 2018. Finalement, les intérêts sont déductibles aux États-Unis.

Paiement de 2900$, dont 1700$ d’intérêt. Suite à la déduction, je sauve 553$ au fédéral et 158$ en Californie. Total : 711$

Note : Cela ne revient pas au même que de perdre la déduction d’intérêts pour 2018. La réforme fiscale de Trump pour 2018 change la donne. Elle rend plus difficile la déductibilité en donnant une déduction standard de base plus élevée. Aussi, elle réduit le taux d’impôt, ce qui fait qu’une déduction en 2017 vaut plus qu’en 2018. Finalement, même si aucun de ces arguments étaient vrais, il est toujours préférable de rapporter un retour d’impôt le plus tôt possible.

2e appel

J’ai commencé le Churning de credit card. J’y suis allé avec la carte « Chase Ink Business Preferred ». Elle donne 3% sur certaines dépenses de « Business » tels que le téléphone, Internet, shipping. Mais aussi elle donne 80 000 points (qui valent 800$, ou 1000$ si dépensés en avions/hôtels). Il faut dépenser 5000$ sur les 3 prochains mois avec la carte pour obtenir le bonus. Je vais donc redistribuer certaines de mes dépenses sur cette carte. Finalement, je peux aussi faire du « Manufactured Spending » où tu achètes des cartes cadeaux avec la carte de crédit. Par exemple, je pourrais acheter pour 1000$ en carte cadeau d’Amazon ou 1000$ en carte cadeau d’épicerie.

Il y a un frais de 100$/année pour la carte, mais je downgraderai la carte l’année prochaine avant qu’elle ne renouvelle pour éviter un second frais annuel. Toutes les cartes Chase permettent de transférer les points entre elles.

Grand total des deux appels: 711$ + 1000$ – 100$ = 1611$. Pour obtenir 1611$ net, j’aurais besoin d’environ de 2200$ de revenu, soit 1100$/heure. Incroyable. J’aurais beaucoup de difficulté, à part d’être PDG d’une grande compagnie, à demander à des gens de mes payer 1100$/heure pour n’importe quelle de mes habilités. Quel est la valeur de votre temps?