Valeur nette – août 2017 – 289 089$ (+11.95%)

C’est la fin de l’été. Les marchés vont bien. Les économies vont bien. Tous les indicateurs sont présentement au vert. Voyons voir de plus près…

Actifs: 1 014 110$ (+2.85%)

  • Liquide: 22 337$ (+74.64%)
  • Propriété: 875 733$ (+2.24%)
  • Investissement 401(k) : 44 136$ (+6.25%)
  • Investissement Courtage: 38313$ (+4.57%)
  • Investissement Roth IRA:
  • Personel: 11255$ (+0.51%)
  • Conjointe: 11134$ (+0.58%)

Note:

  • Pour la maison, j’utilise les sites zillow.com et www.redfin.com et j’en fais la moyenne. Cela me donne un résultat approximatif.
  • Pour le liquide, je prends l’ensemble de mes comptes chèques et épargnes et je déduis mes dettes de cartes de crédit.

Passifs: 725 021$ (-0.27%)

  • Prêt auto: 7327$ (-2.15%)
  • Hypothèque: 716 693 $ (-0.36%)

Le ratio dette/actif est de 71.49% (-2.32%). Ça continue à descendre, c’est bien. J’aimerais l’amener jusqu’à 20% pour me sentir confortable.

Total valeur nette: 289 089$ (+11.95%) USD
Convertie en CAD: 362 259$ (+8.21%)

Pour les revenus de juillet, on parle de 17 890 avec des dépenses de 8857, pour un taux d’épargne de 54% ! Les revenus sont élevés avec l’octroi et la vente d’actions de ma compagnie. Les dépenses sont de 2000$ plus hautes qu’à l’habitude avec nos vacances !

Il apparaît évident qu’une grande partie de l’augmentation de la valeur nette est dans l’immobilier. J’ai deux problèmes :

  • Un grand effet de levier avec l’hypothèque.
  • Une mauvaise diversification du à mon investissement immobilier.

J’ai 3 choix pour réduire mes risques de diversification et mes dettes :

  • Rembourser rapidement mon hypothèque. C’est ce que je fais présentement. J’ai un hypothèque de 30 ans que je rembourse en 15 ans et probablement plus vite encore.
  • Investir dans les marchés afin de balancer de mieux balancer mes actifs.
  • Investir dans un ETF qui reproduit l’inverse du marché immobilier. J’en ai trouvé 3 :
    1. REK – Reproduit -1x l’indice Dow Jones U.S. Real Estate Index.
    2. SRS – Reproduit -2x l’indice Dow Jones U.S. Real Estate Index.
    3. DRV – Reproduit -3x l’indice U.S. REIT Index de Morgan Stanley.

Investir dans SRS ou DRV est intéressant pour amortir les mouvements de la valeur de ma maison. Si le marché immobilier s’écroule, mes investissements vont augmenter, inversant ma perte. Si le marché immobilier continue de chauffer, mon indice s’écroule mais je me reprends en vendant la maison. La plupart ces indices ont des frais de 1%, ce qui est énorme. Par contre, cela barre mon argent. Quel est le coût d’opportunité de mettre de l’argent dans un DRV vs les marchés indiciels ? Cela ressemble à une politique d’assurance.

Je veux m’informer plus. Historiquement, ces indices existent depuis la crise économique et ont donc un rendement négatif. Leur volume est relativement faible, il faudrait voir de quelles façons cet indice reproduit l’inverse du marché immobilier pour voir si je pourrais m’en servir en temps de crise.

Finalement, les marchés vont naturellement à la hausse. Donc ces indices inverses de l’immobilier sont pour le court-terme.