L’année 2018 – Objectif 3/4 Obtenir un taux d’épargne de 50% SUCCÈS

C’est fait, et très facilement. Mes taux d’épargnes mensuels ont été:

Janvier 68.45%
Février 64.83%
Mars 75.55%
Avril 46.95%
Mai 68.29%
Juin 60.80%
Juillet 82.50%
Août 29.37%
Septembre 45.34%
Octobre -8.96%
Novembre 81.47%
Décembre 47.94%

*: Note, ce n’est pas une moyenne de 12 taux, parce que la pondération de chaque mois est différente.

Pour un grand total de… 63%!

Ce qui est excellent. Il y a des gens extrêmes qui obtiennent un taux de 80% et plus, mais pour cela, il faut soit avoir des revenus très élevés, ou vivre seul dans son VR, ou bien avoir des co-chambreurs. Pas idéal pour la vie de famille ! Il y a bien cet employé de Google qui vit dans son camion et économise 90%. Nourriture? Tous les repas sont fournis par l’employeur, logement, il dort dans l’auto, sécurité, le parking est protégé. Transport? Aucun nécessaire. Douche? Il va dans le gym fourni par le bureau. Un peu fou. Mais pourquoi pas? On n’a qu’une vie à vivre. Un taux d’épargne de 90% permet d’atteindre l’indépendance financière en moins de 3 ans, moins de temps que certains prennent pour compléter leur cégep.

Sinon, pour revenir aux valeurs plus réalistes, voici le fameux tableau qui montre le nombre d’année nécessaire pour devenir FI en fonction du taux d’épargne:

Source: Networthify

Si je commençais à épargner de zéro, alors il ne me resterait que 11 ans à travailler. Dans le graphique ci-haut, vous voyez le taux d’épargne typique du Canada (6%!) qui mène à la retraite après 60 années de travail, soit de 18 à 78 ans. Ce qui permet aux gens de quitter leur travail vers les 60-65 ans, ce sont les différents filets sociaux donnés par le gouvernement qui forcent l’épargne (RRQ, pension de vieillesse, etc.) et qui s’ajoutent aux taux d’épargne. Sinon, ça serait la catastrophe.

Je n’ai pas inclus les cotisations aux régimes des rentes du Québec et US dans mes calculs d’épargne et de valeurs nettes. Techniquement cela fait partie de ma valeur nette. Je vais ajouter cela lors des prochaines mises à jour.

Pour l’année 2019, pas d’objectif d’épargne, mais si tout va comme prévu, on devrait être encore dans la fourchette 60-65%. On s’habitue et on ne se prive pas. De toute façon, il s’agit de dépenser de l’argent dans des catégories qui rendent heureux.

2 commentaires

Répondre

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.